Portes Ouvertes, une session 2015 enjouée et colorée !!

DSC_0155 DSC_0215

Tout l’TOUTIM en TOTEM !!

Cette année pour les Portes Ouvertes du Lycée Edouard Branly, les élèves de la section STD2A ont tous travaillé autour d’un thème commun : le totem. Tour à tour signalétique, support d’exposition, le totem fut abordé différemment selon les niveaux mais toujours en employant le matériau du carton. Les élèves disposaient tous d’une semaine pour concevoir et réaliser cette scénographie. Une vidéo fut réalisée par une élève de 1ère pour illustrer le questionnement : « qu’est ce qu’un élève d’arts appliqués ? ».

Merci encore à tous les élèves pour leur participation et leur investissement : pour avoir fait de ces deux jours un événement important dans la vie du lycée ainsi qu’aux anciens élèves qui sont venus en masse nous rendre visite et voir nos nouveaux locaux.

DSC_0257  DSC_0299 DSC_0239 DSC_0272 DSC_0225DSC_0223

Publicités

Portes ouvertes du Lycée Edouard Branly 2015

affiche PO-2015rd

Affiche architecturale

Dans le cadre des Portes Ouvertes 2015, les élèves de 1ère STD2A ont réalisé l’affiche ainsi que les flyers en mettant en valeur la rénovation des bâtiments du lycée. L’objectif était de concevoir une affiche par le biais de la mise en scène d’un pop up réalisé par leur soins.

Le masque

MASQUE-afficherd2

Le masque comme support didentité

Dans toutes les cultures, il existe ce genre de cérémonie d’intronisation des nouveaux adultes dans la société. Les élèves de terminales étant dans cette période particulière de leurs existences, il nous a semblé intéressant qu’ils entament une réflexion plastique là-dessus. L’objectif du projet était la conception de masques initiatiques. Les élèves devaient choisir au départ un animal qui correspondait à leur identité, puis devait l’analyser et le styliser. Par le biais du zoomorphisme, les élèves ont dû concevoir des masques heaumes. Ils masquent au propre et au figuré celui qui les porte afin de l’aider à personnifier une force intérieure, esprit ou dieu, en la charmant par sa propre image pour mieux la capter et la manœuvrer.

Comment le masque peut-il être un support d’identité ? Identité cachée, identité révélée, identité amplifiée ? Comment cette parure permet-elle de se cacher tout en se révélant ?

L’étape de la photographie fut importante car revêtir son masque c’est se mettre en scène, c’est entrer dans la peau d’un personnage. C’est pourquoi, en amorce du projet, les élèves avaient réalisé un carnet de croquis sur le thème de l’animalité afin de se questionner sur les points de ressemblance entre Homme et animal. Attitudes, gestuelles, qu’est ce que cela indique de nous, de notre identité, de notre rapport au monde ?

_DSC2449 _DSC2439

_DSC2414 _DSC2408